« Je considère la vigne comme un humain. Il ne faut pas l’emprisonner et toujours être respectueux vis-à-vis d’elle. »



LuneChidaineEn tant que vigneron, la Biodynamie synthétise ma manière de travailler et de penser la viticulture. C’est à la fois un aboutissement et une quête. Un aboutissement car cette philosophie du terroir met la plante au centre des préoccupations et qu’elle nous pousse à l’exigence. Mais il s’agit aussi d’une quête perpétuelle d’un travail plus qualitatif et respectueux de l’environnement.

La biodynamie va plus loin que la culture bio et l’exclusion de produits chimiques de synthèse. Elle consiste à valoriser le sol et la vigne dans son environnement naturel grâce à des préparations issues de matières végétales, animales et minérales. Ces préparations doivent être appliquées à des moments précis du cycle de l’année : c’est la partie dynamique. Le calendrier de Maria Thune a été mis au point à partir des rythmes solaires et lunaires qui influencent la croissance de la vigne. Le travail du sol par des labours et griffages est également très important.


L’enjeu est de trouver un équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuses entre terre, plante et environnement afin d’obtenir un vin de haute qualité.

Plus d’informations sur les origines, les principes et les préparations en viticulture de la biodynamie sur Biodyvin.com.

LogoBiodyvin LogoEcocert